Un fils voulait offrir à sa mère récemment veuve un cadeau très spécial pour lui changer les idées et lui redonner goût à la vie. 
Il achète donc un perroquet très spécial, qui coûte 15.000 $ parce qu’il parle sept langues. Il fait livrer l’oiseau à la résidence de sa mère. 
Le lendemain, il lui téléphone pour savoir si elle a apprécié le cadeau. 
«C’était délicieux», lui répond sa mère. 
Le fils, horrifié, lui dit alors : 
«Mais Maman, tu as mangé un perroquet très spécial qui m’avait coûté 15.000 $ parce qu’il parlait sept langues !» 
«Alors, pourquoi n’a-t-il rien dit?» lui répond-elle ! 
 
 
C’est un gars qui a un perroquet depuis peu de temps : d’un côté il a de la chance, parce que son perroquet est très prolixe : il n’arrête pas de parler. Mais d’un autre côté, il est très embêté, car tous les mots qui sortent du bec du perroquet ne sont que jurons et vulgarités. 
Un jour, l’homme en a plus qu’assez : il attrape son perroquet à la gorge, le secoue très fort et lui hurle : 
«Arrête avec tes jurons !» 
Malheureusement, cela ne fait qu’exciter le perroquet, qui se met à jurer de plus belle. Alors le gars prend l’oiseau et l’enferme dans un placard. Mais là encore, cela n’a pour effet que d’énerver le perroquet, qui lui balance un monceau d’insanités. 
Alors le gars est tellement hors de lui qu’il empoigne le perroquet et l’enferme dans le réfrigérateur. Et là, comme par miracle, le perroquet se calme. 
Au bout de quelques minutes, le gars ressort son perroquet du frigo. Calmement, le perroquet lui monte sur le bras et dit : 
«Je suis terriblement désolé pour tous les désagréments que je vous ai causés.» 
Le gars n’en revient pas. Son perroquet est complètement transformé. C’est à ce moment que le perroquet ajoute : 
«Juste pour savoir… Qu’est-ce que le poulet vous avait fait?» 
 
 
Une religieuse rend visite au curé : 
«Voilà, mon père : au cloître, nous avons un problème avec nos deux perroquets. Ce sont des femelles et elles ne savent dire qu’une seule phrase abominable : 
«nous sommes des prostituées, voulez-vous vous amuser?». 
«C’est affreux !» s’exclame le prêtre. «Mais j’ai peut-être une solution. Apportez-moi vos perroquets, je les mettrai avec les miens qui sont des mâles et auxquels j’ai appris à prier et lire la Bible. Ainsi, vos deux femelles apprendront à louer et adorer Dieu.» 
Le lendemain, la religieuse apporte ses perroquets au prêtre, qui les met comme convenu dans la cage des deux mâles. 
Alors les deux perroquets femelles engagent la conversation : 
«Nous sommes des prostituées, voulez-vous vous amuser?» 
Et l’un des perroquets mâles dit à l’autre : 
«Tu peux ranger ta Bible, mon vieux, nos prières sont enfin exaucées…» 
 
 
Un cambrioleur a réussi à s’introduire dans un appartement d’un quartier chic de Paris. Il commence à faire le tour des pièces et à prendre des objets, des bijoux par-ci, par-là. 
Tout à coup, une voix résonne : «Jésus te regarde !» 
Le cambrioleur fait un bond et regarde tout autour de lui pour voir d’où vient cette voix. 
N’ayant rien vu, il continue sa progression de pièce en pièce et sa récolte. 
Puis la même voix retentit à nouveau : «Jésus te regarde !» 
Décidé à éclaircir le mystère, le cambrioleur cherche de partout et découvre, derrière une tenture, un perroquet sur son perchoir. 
Il lui demande : «C’est toi qui me parle depuis tout à l’heure?» 
Le perroquet répond : «Ben oui, patate !” 
Le cambrioleur un peu vexé lui demande : «Et comment t’appelles-tu d’abord?» 
Le perroquet répond : «Cornélius» 
Le cambrioleur s’esclaffe : «C’est nul comme nom pour un perroquet !» 
Celui-ci rétorque : «Et Jésus, pour un pit-bull, c’est pas idiot peut-être?»ur modifier.
 

    Author

    Write something about yourself. No need to be fancy, just an overview.

    Archives

    October 2013

    Categories

    All